Cameroun : Belgique, 5è symposium MedCambel : Dr Arsène KEMDEM " Le symposium est gratuit et ouvert à tous"

Actualité

image post

Belgique, 5è symposium MedCambel : Dr Arsène KEMDEM " Le symposium est gratuit et ouvert à tous"

Dr Arsène KEMDEM est cardiologue au CHR Namur et  au CHU Saint Pierre de Bruxelles. Il occupe également le poste de Président de la Commission Scientifique de Medcambel (Association des Médecins Camerounais de Belgique), association qui organise le 30 avril prochain à Bruxelles, un symposium international sur la Médecine d’urgence : réalité du terrain ici et en Afrique. Rencontre

Bonjour Dr Kemdem. Pour la gouverne de nos lecteurs, pourriez vous nous dire un mot sur l'asbl MedCambel dont vous êtes membre ?
L'asbl Medcambel regroupe les médecins d origine camerounaise exerçant en Belgique. Plusieurs buts ont motivé sa création : aider les populations d origine camerounaise et africaine à accéder aux soins par le billet de la prévention et de l information médicale ; concourir par son expertise à l amélioration des soins au Cameroun. Pour se faire elle organise régulièrement des journées de dépistage ( dont la prochaine aura lieu le 28 mai 2016). Nous organisons des symposiums en Belgique, nous participons également aux symposiums et à plusieurs missions de santé organisés au Cameroun. Dans les prochaines semaines, nous lancerons un journal médical en ligne, pour stimuler la production scientifique au Cameroun et en Afrique.

Comme vous le dites vous mêmes, cette année, vous organisez le 5ième symposium de MedCamBel-Asbl. Quelle sera le thème
Le thème choisi cette année est:"Médecine d'urgence: Réalité du terrain ici et en Afrique"

Ce sujet semble venir à point compte tenu des évènement dramatiques récents au Cameroun (décès d'un médecin alors qu'elle avait consulté plusieurs services des urgences...)
L' actualité récente en Belgique et au Cameroun nous rappellent l'importance des services d'urgence et de premier secours. Nous avons vécu les attentats à Bruxelles, le nord du Cameroun est régulièrement victime d'attentats terroristes. Le rôle des services de secours et l'organisation des services d'urgence à Bruxelles ont été unanimement salués. Nous avons invité  certains  des spécialistes pour partager leur expérience. Plusieurs médecins exerçant au Cameroun des services d urgence sont également invités. Nous espérons des échanges fructueux.

Y-a-t-il un problème de négligence ou de sous-équipement dans les hôpitaux camerounais?
Le problème du sous équipement des hôpitaux au Cameroun est une réalité. Pour ce qui est des négligences, elles doivent être établies par des organismes comme l'Ordre des Médecins, qui ont le pouvoir d'enquêter. Ce qui est frappant dans les situations que la presse nous rapportent, c'est que les patients en état grave se déplacent d'hôpitaux en hôpitaux par leur propres moyens. L'Etat devrait assurer un service de transport en ambulance, et financer les soins de première nécessité.

Comment selon vous pourrait on améliorer la prise en charge des malades dans les services d'urgence au Cameroun?
Les discussions que nous aurons, consistent aussi à définir, à partir des moyens existants, comment améliorer les infrastructures, comment financer la prise en charge des urgences vitales sans perdre un temps précieux à exiger des cautions financières.

Un mot sur les invités spéciaux du Cameroun ?
Nous avons invité trois grands spécialistes exerçant au Cameroun

  • Le Pr Ze Mikande(HGOP de Yaoundé)
  • Le Pr Gérard Beyiha (Hôpital Général de Douala)
  • Le Dr Louis Joss Bitang (Centre des Urgences de Yaoundé)
  • Nous avons aussi invité le Pr Mols (Chef de Service des Urgences du CHU Saint Pierre à Bruxelles) et beaucoup de spécialistes Camerounais exerçant en Belgique.

Y-a-t-il des conditions spéciales à remplir pour participer à ce symposium?
Tous ceux qui sont intéressés par les problématiques évoquées sont invités. Le symposium est gratuit et ouvert à tous.

Lire un article sur le même sujet sur ce lien